CAP Monteur en Installations Thermiques

imagearticlegd_22694_cap_mc_installateur_thermique15_16_17
Sur le chantier, en intérieur, l'installeur thermique a des tâches très diversifiées. Aimant travailler l'acier, le cuivre, le PVC, et aimant souder, il passe de l'implantation de radiateurs, chaudières, panneaux solaires, à leur pose ou encore à leur équipement.

Goût, autonomie, rigueur, finesse et un bon niveau relationnel sont les maîtres mots de l'installateur thermique.

Aprés le CAP, les carrières sont multiples : ouvrier professionnel et par la suite compagnon professionnel. Les titulaires du CAP peuvent continuer avec un brevet professionnel de monteur en installation de génie climatique.

En partenariat avec le CCCA BTP.

Objectif

Le titulaire du CAP Monteur en Installations Thermiques est amené à exercer des activités au niveau de l'ouvrier qualifié. Il intervient dans le champ d'activité du transport des fluides, sur les appareils mécaniques, il assure la mise en service, la maintenance et le dépannage de tous circuits et appareils de chauffage.




Télécharger la fiche métier

CAP Monteur en Installations Thermiques

Statut

  • Contrat d'apprentissage - 30 ans.
  • Période d'essai apprentissage : 45 jours effectifs travaillés en entreprise hors période de formation ou congés.


S'informer

Je m'informe : les principes de l'alternance



Candidater

Pour candidater à cette formation, cliquez

Déplier tout le contenu Tout replier

Admission

Organisation de l'alternance

L'organisation des études est adaptée au statut de l'apprenant. En apprentissage, l'organisation est la suivante :

  • Formation de 800 heures sur 2 ans, au maximum.
  • Cours théoriques, travaux dirigés et animés par des enseignants et des professionnels dans le cadre de l'individualisation.
  • Classe de 15 personnes maximum.
  • Alternance : 1 semaine sur 3 en centre de formation, et 2 semaines sur 3 en entreprise.
  • Horaire/congés payés, selon dispositions législatives, réglementaires ou conventions de branche. 

Contact